28/07/2006

Jamait

Béret sur la tête on est limite à la recherche du saucisson...

 

Une bonne bouille de franchouillard, d'ailleurs ce n'est pas par hasard qu'il fut lancé par Patrick Sébastien. Mais attention ici point de moqueries. Qu'on aime, ou qu'aime pas le présentateur à la coiffure discutable, ça n'entache en rien le talent de l'artiste qui nous concerne. Le chanteur saltimbanque et écorché, nous propose des chansons agréables et sans prise de tête qui s'écoutent avec le sourire au lèvre. Son rock musette a déjà plu à pas mal de monde car il y a quelques semaines il fit un passage remarqué dans le top 50 français avec son 2ème album le coquelicot.  Comme quoi, avec le succès comme pour le reste, il ne faut jamais dire jamait.

 

16:51 Écrit par Francofolies: des interviews exclusives des francofolies rien que pour vous dans Musique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : francofolies, 2006, jamait |  Facebook |

Daisybox ou la boite à canard


Daisybox
Uploaded by mutrululu

16:37 Écrit par Francofolies: des interviews exclusives des francofolies rien que pour vous dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : francofolies, interviews, 2006, daisybox |  Facebook |

Daisybox

Lancé par Indochine, groupe pour lequel il assurait la première partie, ce quatuor pop-rock français a toujours fonctionné bien plus par choix affectif que par choix technique ou intellectuel. On ne peut pas dire que leur envol soit spectaculaire. Mais lorsque sort Organic, leur premier vrai album, il est bien accueilli par la presse et est largement diffusé sur les ondes des radios rock. C'en est donc fini des salles miteuses à moitié remplies. Pour leur second album," Diagnostic", ils s'enferment dans une ferme bretonne et n'en sortent qu'avec leur petit caneton sous le bras. Et cette fois encore on en reste coin-coin. Mais au lieu de s’enfermer dans une boîte, dans quelques jours ils partent à la conquête des Etats-Unis. Courageux pour un groupe rock français, d'autant plus que leur répertoire est presque totalement dans la langue de Voltaire. Daisy va donc dire bonjour à Donald qui, ont l’espère, fera les yeux doux à sa belle. Ouvrez la cage aux oiseaux regardez les s’envoler c’est beau ! (aucun parallèle musical rassurez-vous).

16:34 Écrit par Francofolies: des interviews exclusives des francofolies rien que pour vous dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : francofolies, 2006, daisybox |  Facebook |

Superslinger

14:47 Écrit par Francofolies: des interviews exclusives des francofolies rien que pour vous dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : francofolies, interviews, 2006, superslinger |  Facebook |

Superslinger

C'est le groupe le plus jeune des francos et en plus il chante en anglais. Mais attention jeune ne veut pas dire débutant. En effet à la tête de Superslinger se trouve Le FRED de Fred & the Healers et de X-Tree. C'est celui même qui nous prouvait qu'on pouvait être belge ET un bluesman surdoué. Mais le musicien a laissé son blues pur et dur au vestiaire et parti vers d'autres aventures. Leur "rock-folck-pop-blues post-moderne avec une pointe de mayonnaise typiquement belge" est très imprévisible car on ne sait jamais exactement quel genre de musique nous attend. Cette fois-ci à Spa il s’agissait d’une véritable démonstration de rock'n'roll.

14:25 Écrit par Francofolies: des interviews exclusives des francofolies rien que pour vous dans Musique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : superslinger, francofolies, 2006 |  Facebook |

27/07/2006

La Grande Sophie

17:14 Écrit par Francofolies: des interviews exclusives des francofolies rien que pour vous dans Musique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : francofolies, interviews, 2006, la grande sophie |  Facebook |

La Grande Sophie n'a rien d'un âne

Avec son dernier album qui s'appelle la suite, la Grande Sophie n'a rien d’un plat réchauffé. Et c’est encore moins une godiche. Celle qui a gagné la victoire de la musique de la révélation sur scène regarde au loin. Il faut dire qu'elle dépasse de la tête et des épaules celles qui voguent dans les mêmes eaux. Présente sur la scène Rapsat juste avant Cali, elle peut définitivement laisser sa pelisse d'inconnue au vestiaire. Cette amatrice du film Peau d'âne de Jacques Demi, peut revêtir sa robe couleur de soleil pour briller encore longtemps et qui sait pourquoi pas dans une comédie musicale ou un petit duo avec madame Deneuve.

17:14 Écrit par Francofolies: des interviews exclusives des francofolies rien que pour vous dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : la grande sophie, francofolies, 2006 |  Facebook |